Lancer la vidéo
loader
Retour Accueil Vidéo suivante

Un web documentaire sur la passion d'un homme pour sa vigne, son terroir, son vin.
Henri Duboscq, vinificateur et poète de Haut Marbuzet, nous invite à voyager sur ses terres de
Saint-Estèphe entre exaltation, raffinement et volupté.

fermer
Vue du Phare

Un webdocumentaire produit par Vue du Phare Production
Conception & réalisation : Arno Chastanet
Production : Baptiste Hamousin, Marie Charvet, Arno Chastanet
Image : Baptiste Hamousin, Bertrand Artaut
Musique originale, prise de son & mixage : Augustin Arbon
Montage : Arno Chastanet, Baptiste Hamousin, Anton Gontcharenko
Étalonnage : Nicolas Bordier

Remerciements :

Henri Duboscq, Bruno Duboscq, Paul Brilli, Romain Carcanade,
Céline & Juliette Chastanet, Lionel Larry André, Jean-Claude & Marie-Jo Chastanet,
Aline Gubert, Visual Impact, Sébastien Marraud et le journal Sud Ouest,
Damien Goubeau, et tout le personnel, vignerons et vendangeurs du château
Haut Marbuzet …

Vue du Phare

Création web et habillage : Agence digitale Sweet Punk

fermer
Le vin à la robe fendue
Retour Accueil
fullscreen mode
La taille et le feu
picto bonus
Passion

Vendanges 1955 avec Hervé Duboscq

Passion

Hervé Duboscq à droite
3 ligne de l'équipe de France de Rugby, 1935

Passion

Vendanges 1964 avec Henri Duboscq

Passion

À droite Henri et Hervé Duboscq

Passion

Chai de Hervé duboscq à Bordeaux, 1954

Passion

Élisabeth, debout, avec à sa gauche son mari Hervé Duboscq
repas de vendange 1955

Passion

 

Passion

Henri Duboscq

Passion

Bruno Duboscq

Passion

Hugues Duboscq

Passion

 

Passion

 

Passion

Henri Duboscq et sa soeur Anne-Marie

Passion

Henri Duboscq et sa soeur Anne-Marie

Passion

Henri Duboscq et ses fils Bruno et Hugues

Passion

Hervé Duboscq

Passion

 

Passion

 

Dans l’après-guerre, Hervé, le père d’Henri Duboscq, était sous-chef de gare à Langon . Pour améliorer l’ordinaire, le cheminot s’était établi représentant en bouchons. Une décision qui allait placer sa famille sur de bons rails. Un jour, un propriétaire viticole de ses clients le poussa à quitter la SNCF, et Hervé, de voies en vin, s’installa marchand de vin. Puis un autre jour, de vin en vignes, il acquit en viager, en 1952, une parcelle à Saint-Estèphe, 7 ha de l’ancienne propriété des Mac Carthy. Des Irlandais jacobites chassés par les persécutions anglicanes, émigrés en Bordelais comme les Lynch, les Clarke, ou les Barton. Dans une guerre de succession, les vignes avaient été découpées en huit parts et vendues aux laboureurs du hameau. C’est l’une d’elles qui échut à Hervé des années après. Et cinquante ans durant, les Duboscq père et fils ont rassemblé une à une les huit pièces éparses, comme un puzzle, et reconstitué le domaine des Mac Carthy. Aujourd’hui, Le Haut-Marbuzet compte 75 ha. Henri Duboscq a rejoint son père en 1962 et prit sa suite en 1974. Il vient de fêter sa cinquante et unième vendange et à leur tour ses fils Bruno et Hugues l’ont suivi dans l'aventure.

« Forti et Fideli Nihil Difficile ». « Rien n'est difficile aux courageux et aux fidèles ». La devise de la famille Mac Carthy résume le caractère des hommes qui ont écrit l'histoire des lieux.

Carte du vignoble